Archivo por meses: junio 2013

Traducido al francés: Anthologie de poésie canarienne

Desde Quatre-Bornes (Isla Mauricio), la escritora Catherine Boudet analiza Poetas de Islas Canarias (México, La otra Libros, 2011), de Juan Carlos de Sancho.

Dans une fin de 20ème siècle désabusée où le libéralisme financier a remplacé l’idéal du progrès social et où le livre se débat entre les nouvelles pistes digitales et la possible disparition du papier, Federico J. Silva inaugure une nouvelle « ligne de navigation » :

Les fabricants d’oasis

ont fabriqué d’abord le désert

ce ne sont pas des îles

c’est l’océan

c’est-à-dire qu’il n’y a

pas d’autre choix que nager

ou nager

contre à l’encontre

du courant

en haute mer nous saurons

trouver

notre propre chemin

ici nous sommes des étrangers

untitled

los fabricantes del oasis

fabricaron antes el desierto

que no son islas que

es océano

o sea no hay

más que nadar

o que nadar

contra en contra de

la corriente

en la mar alta sabremos

encontrar

nuestro propio camino

aquí somos extranjeros

(Extrait de « A quí somos extranjeros », Federico J. Silva, Sea de quien la mar no teme airada, 1995 – notre traduction)

Catherine Boudet. Quatre-Bornes (île Maurice), 07 mai 2013

http://www.recoursaupoeme.fr/critiques/anthologie-de-po%C3%A9sie-canarienne-ontologie-visible-pour-archipel-invent%C3%A9/catherine-boudet